Campra : L’Europe Galante

Monument de Campra, l’Europe Galante demeura jusqu’à l’avènement de Rameau le modèle absolu d’opéra-ballet. Publié sous un faux nom par son compositeur, celui-ci fut obligé de l’assumer après l’accueil triomphal de la pièce et dût quitter son poste de maître de musique à Notre-Dame de Paris pour se consacrer exclusivement au théâtre lyrique, devenant le grand maître du genre.

L’ouvrage décrit les moeurs des différents peuples d’Europe face à l’amour sur un ton léger, mais avec une musique d’une finesse sans pareil, revêtant pour chaque nation des couleurs et un registre musical adapté. L’opéra nous entraîne ainsi dans une succession de paysages musicaux, jouant sur les contrastes et les oppositions.

Rarement joué, l’Europe Galante est pourtant un chef-d’oeuvre qui mérite d’être entendu par tous !

Dessus

Dessous

Haute-contre

Baryton

Basse

Choeur

Orchestre : 7 violons

3 altos I

2 altos II

2 altos III

5 basses de violon

théorbe

Clavecin

2 hautbois

2 flûtes à bec

Basson