Lully/Cavalli : Musiques pour le mariage de Louis XIV

Lully/Cavalli

Vol. IX

Paru en 2007

5/5 Diapason – *** Le Monde de la Musique

Commander

Musiques pour le mariage de Louis XIV (1660)
Jean-Baptiste Lully (1632-1687)
Francesco Cavalli (1602-1676)

Musiques pour le mariage de Louis XIV (1660)
On sait que Louis XIV était un grand amateur de musique et de danse. Il était d’ailleurs fort bon danseur et participait régulièrement aux ballets donnés à la cour.
Pendant le voyage qui conduisit Louis XIV jusqu’à Saint-Jean-de-Luz, où devait avoir lieu son mariage avec l’Infante Marie-Thérèse d’Espagne, la cour ne perdit jamais son goût pour le spectacle et organisait chaque jour des bals, des comédies, des concerts, des feux d’artifice. Les offices religieux étaient la plupart du temps chantés. Dans certaines villes, on fit venir des musiciens pour célébrer l’arrivée du Roi en fanfare : trompettes, hautbois et timbales sonnaient à l’arrivée du cortège.
Le 9 juin 1660, jour du mariage, le cortège comprenait “un grand nombre de trompettes du Roi, quatre de la chambre, trois des gens d’armes, trois des chevaux légers, trois des gardes du corps » et, lorsque l’on entra dans l’église, la messe fut chantée. Les archives témoignent de la présence de musiciens : “de chaque côté, il y avait trois galeries fort longues, au dessus de la porte, où était tout le reste de l’assemblée et un échafaud tout proche pour la symphonie, orgue et musique”. Lully, compositeur favori de Louis XIV était présent et dirigeait les petits violons. Louis Couperin tenait les orgues. Ce disque s’articule autour de récits de l’époque et d’œuvres musicales écrites pour célébrer le Mariage royal : des ballets de Lully – le Ballet de Toulouse, le Ballet de Xerxes et le Ballet d’Hercule Amoureux -, un motet inédit de Lully, le Jubilate Deo, ainsi que des extraits de l’opéra Ercole Amante de Francesco Cavalli, compositeur venu spécialement d’Italie pour le mariage royal à la demande de Mazarin.

F. Masset, soprano
C. Ricci, soprano
F.-N. Geslot, haute-contre
F. Westphal, basse

Jean-Denis Monory, récitant

Le Chœur du Marais
La Simphonie du Marais
Hugo Reyne, direction

CD 1
Lully :
Ballet de Toulouse
Ballet de Xerxès
Airs de la Paix
Motet de la Paix « Jubilate Deo »

CD 2
Cavalli : Ercole Amante (Prologue et finale)
Lully : Ballet d’Hercule Amoureux

Enregistré les 22 et 23 mars 2007 au Centre Culturel Joël Le Theule de Sablé-sur-Sarthe (72).

« La restitution musicale d’Hugo Reyne est d’une rigueur et d’une qualité sans comparaison (…). L’interprétation orchestrale des ballets est admirable, d’une parfaite cohésion et surtout d’une grande pertinence du sentiment chorégraphique ».
Denis Morrier – Diapason – novembre 2007

« Comme à l’accoutumée, La Simphonie du Marais évolue avec aisance dans un environnement qui lui est familier : l’homogénéité des pupitres, la spontanéité des phrasés en attestent. »
Philippe Venturini – Le Monde de la Musique – novembre 2007