Biographie de la Simphonie du Marais

Fondée en 1987 par Hugo Reyne 
Implantée depuis 2004 à la Chabotterie en Vendée – Pays de la Loire

© Accent Tonique

Hugo Reyne décide de fonder La Simphonie du Marais en 1987. En créant son propre ensemble, le souhait d’Hugo Reyne est de faire partager au plus grand nombre ses découvertes, ses joies, ses émotions et d’insuffler la vie à ses nombreux projets musicaux. Ardent défenseur du patrimoine musical français de Lully à Rameau, le nom qu’il choisit réunit le mot Simphonie, synonyme aux XVIIe et XVIIIe siècles d’ensemble instrumental, et le Marais, l’un des plus beaux quartiers de Paris, représentatif de la période baroque. Un nom prédestiné, puisque La Simphonie du Marais est désormais implantée en Vendée, territoire bordé des marais breton et poitevin.

La Simphonie du Marais propose des programmes – concerts et spectacles – de musique symphonique, de ballets, de comédies-ballets et d’opéras et peut rassembler jusqu’à 50 musiciens : chanteurs solistes, chœur et orchestre. Hugo Reyne se passionne également pour la musique de chambre, le répertoire concertant pour flûte et la musique de plein air en bande de hautbois. Ainsi, La Simphonie du Marais brille de multiples facettes, ce qui lui permet de proposer constamment de nouveaux programmes. Hugo Reyne convie le public dans son univers musical en offrant des concerts originaux où la musique peut côtoyer la poésie, le théâtre, la danse, ou encore la gastronomie. En présentant les œuvres au public, Hugo Reyne les remet dans leur contexte et propose des moments interactifs, d’échanges et crée ainsi des concerts très vivants et abordables par tous.

La Simphonie du Marais évolue depuis près de 30 ans sur la scène nationale et internationale. Elle s’est produite dans les plus grandes salles de France : La Cité de la Musique, l’Opéra Royal de Versailles, l’Opéra Comique…Mais aussi à l’international : le Konzerthaus de Vienne, le Concert Hall de Stockholm, la Capella de Saint-Petersbourg… Également dans des festivals renommés, aussi éclectiques que Sablé, Pontoise, Maguelone, la Folle Journée, La Chaise-Dieu, Milano-Torino, festival Bach de Lausanne, Utrecht, Festival Cervantino au Mexique…

La Simphonie du Marais a enregistré plus d’une quarantaine de disques et coffrets, tous salués par la critique. Ces enregistrements réguliers sont, pour la plupart, l’aboutissement du travail de recherche sur le patrimoine musical français mené par Hugo Reyne.

– Une collection dédiée à Lully : Atys (Musiques à la Chabotterie) et 10 autres volumes (Accord-Universal) dont Le Bourgeois gentilhomme, Isis, Amadis, Le Triomphe de l’Amour…

– Une collection dédiée à Rameau (Musiques à la Chabotterie) : La Naissance d’Osiris, Concerts mis en Simphonie, Naïs, les Indes galantes…

– Des enregistrements d’oeuvres inédites de Charpentier, Delalande, Desmarest, Dieupart, Dornel, Fiocco, Francoeur, Gautier, Haendel, Moreau, Philidor, Purcell, Rebel…

– Des albums thématiques : Viennoiseries musicales, Musiques au temps de Richelieu, La Fontaine – un portrait musical, Musiques à danser, Musiques aux États du Languedoc, Musiques pour les Mousquetaires…

– Sans oublier des chefs-d’œuvre du répertoire comme les Sonates Opus V de Corelli, les Concertos pour flûte de Vivaldi, les Concertos brandebourgeois de Bach, sur le Label Musiques à la Chabotterie créé en 2006 à l’occasion des 10 ans du festival éponyme. La Simphonie du Marais assure la gestion de ce label depuis 2013.

La Simphonie du Marais est subventionnée par le Conseil départemental de la Vendée, le Conseil Régional des Pays de la Loire, le Ministère de la Culture et de la Communication (Préfecture de la Région Pays de la Loire – Direction Régionale des Affaires Culturelles) et la Communauté de Communes du canton de Rocheservière.