RAMEAU : NAÏS, OPÉRA POUR LA PAIX

Paru en 2004

Description

Opéra en un prologue et trois actes

Musique de Jean-Philippe Rameau
Livret de Louis de Cahusac

Les Solistes du Marais
Mireille Delunsch, soprano Naïs
Jean-Paul Fouchécourt, haute-contre Neptune

Mathias Vidal, haute-contre  Asterion
Arnaud Marzorati, baryton Telenus
Alain Buet, baryton Jupiter (Prologue), Tiresie

Dorothée Leclair, soprano Flore (Prologue), une bergère
Matthieu Heim, basse Pluton (Prologue), Palemon

 

La Simphonie du Marais
Jesenka Balic Zunic, premier violon
Louis Créach, Sandrine Dupé, Anne Pekkala, violons 1
Anne-Violaine Caillaux, Hélène Lacroix, Ivane Lê, violons 2

Diane Chmela, Annie Coville, Marta Paramo, altos 1
Pierre Vallet, James Jennings, altos 2
Annabelle Luis, Yaëlle Quincarlet, Hendrike Ter Brugge, violoncelles
Régis Prudhomme, contrebasse

Jérôme Vidaller, violoncelle (basse continue)
Florian Carré, clavecin (basse continue)

François Nicolet, Jacques-Antoine Bresch, flûtes et petites flûtes
Jean-Christophe Maillard, musette, flûte et petite flûte
Olivier Clémence, Hélène Mourot, hautbois
Alexandre Salles, basson
Marie Hervé, basson et petite flûte
Jean-Luc Machicot, Jean-Jacques Metz, trompettes
Didier Plisson, percussions

 

Le Chœur du Marais
Aude Fenoy, Delphine Malik, Béatrice Gobin, sopranos 1
Hélène Richer, Anne-Sophie Durand, Anaïs Vintour, sopranos 2
Stéphane Lévy, Daniel Blanchard, Eric de Fontenay, Cecil Gallois, contre-ténors
José Canales, Lisandro Nesis, Pascal Richardin, ténors
Matthieu Heim, Emmanuel Bouquey, Fabrice Maurin, Léonard Mischler, Michel Ohayon, basses

 

Hugo Reyne, direction

Enregistrement le 6 avril 2011à Paris en concert à la Cité de la Musique.

« Hugo Reyne et la Simphonie du Marais, renforcée par Thomas Dunford (archiluth) et Étienne Mangot (viole de gambe), nous offrent ici une interprétation magistrale, élégante, jubilatoire, parfois plaintive ou douloureuse, où la flûte d’Hugo Reyne peut déployer toutes ses couleurs dans sa sonorité originale retrouvée.
Un document rare, un bel album et une belle histoire… À ne pas manquer ! »
Res Musica

« Ce disque est un délice à l’oreille. La musique, légère, s’envole. Une grande sérénité se dégage de l’interprétation tout en douceur de Hugo Reyne. La flûte est bien mise en valeur par un accompagnement lui-même tout en nuances, comme un écrin. Les trois instrumentistes, de même talent, parfaitement bien assortis, nous offrent une musique ciselée, tout en équilibre bien que la flûte reste au centre du propos. »
Culturemag

Interview enregistré sur Classicagenda à écouter ici