STABAT MATER DOLOROSA : SCARLATTI & PERGOLESI

Hugo Reyne, flûte et direction

Danaé Monnier, soprano

Anna Reinhold, mezzo-soprano

Anné Pekkala, 1er violon

Anne-Violaine Caillaux, Meike Augustin, violons I

Jorlen Vega, Amandine Bernhardt, violons II

Samuel Hengebaert, alto

Jérôme Vidaller, Cécile Vérolles, violoncelles

Youen Cadiou, contrebasse

Yannick Varlet, clavecin / orgue

© La SdM

Nous sommes à Naples, et le vieux maître Alessandro Scarlatti compose son Salve Regina.

Pergolesi saura se souvenir de cette oeuvre en composant son célèbre Stabat Mater. 

Il est frappant d’écouter ces 2 oeuvres dans le même concert et d’entendre l’influence d’Alessandro Scarlatti sur Giovanni-Battista Pergolesi. 

D’ailleurs, ces 2 oeuvres ont été composées pour la même congrégation religieuse qui attendait pourtant du jeune Pergolesi un renouvellement stylistique.